métiermétier

Devenir traducteur assermenté : mode d’emploi

Pour obtenir le titre de traducteur assermenté, il faut être nommé par une Cour d’Appel.

Aujourd’hui, on compte environ 3500 traducteurs interprètes assermentés pour 30 cours d’appel. Pas besoin de diplôme requis ! Il vous suffit d’être citoyen français, majeur et d’avoir un casier judiciaire vierge. Cependant, ce n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Ce titre est, en effet, très convoité.

 

Postuler auprès du Procureur de la République

Il faut, tout d’abord, remplir un dossier de postulation auprès du Tribunal de Grande Instance de votre circonscription. Il est important de prendre grand soin de celui-ci et de le compléter minutieusement. Formation universitaire, expériences professionnelles…tout doit y être noté afin de mettre en avant votre candidature. Il faudra ensuite envoyer votre dossier en 3 exemplaires.

Il faut savoir que, suite à votre dépôt de dossier, la police sera chargée de mener une « enquête de moralité » sur votre personne. Vous serez convoqué auprès du commissariat ou de la gendarmerie, voire au Tribunal de Grande Instance. Tout cela a pour but de contrôler la véracité de certaines informations vous concernant. C’est la police qui transmettra votre dossier une fois l’enquête terminée.

 

Des qualités nécessaires

Un bon traducteur assermenté se doit d’être respectueux des institutions. Son sérieux et son professionnalisme doivent être sans faille. Il est également nécessaire de faire preuve d’une grande disponibilité. En effet, travaillez pour la justice signifie pouvoir être appelé en pleine nuit ou durant le weekend. Garde à vue ou audiences au Tribunal, le traducteur assermenté devra savoir s’adapter à des horaires parfois atypiques.

Les relations humaines sont au cœur de cette fonction. Le traducteur assermenté saura manifester de l’empathie. Les capacités d’adaptation (aux personnes et aux situations) du traducteur pourront parfois être menées à rude épreuve.

 

Prêter serment

Vous l’avez compris, il y a beaucoup de demandes mais peu d’élus. Si votre dossier de candidature est accepté, vous serez convoqué par la Cour d’Appel de votre lieu de résidence afin de prêter serment. Le titre de « Traducteur Assermenté » est valable 5 ans, renouvelable, partout en France. Selon votre couple de langues et votre expérience professionnelle, vous pourrez peut-être obtenir ce titre dès votre première candidature. Sinon recommencez l’année d’après ! Les traducteurs assermentés sont automatiquement mis à la retraite à 70 ans. Des places se libéreront forcément !